La Crise Maritime – Situation Inédite du Transport Internationale

Crise Sanitaire et Commerce Internationale

Depuis Janvier 2020, l’ensemble des flux maritimes internationaux a été considérablementperturbé par une crise sanitaire majeure. Celle-ci a provoqué la dégradation de la productivité portuaire et mis en apnée une majeurepartie des chaînes d’approvisionnement. La vague épidémique s’est répandue très rapidement en Europe et aux Etats-Unis. Le commerceinternational a été impacté de façon brutale. Aujourd’hui nous sommes confrontés à unerécession des flux maritimes, et une augmentation des taux de fret qui perturbent l’ensembledes acteurs de la supply chain
.
La Chine, acteur majeur du commerce international est le pays le plus touché par cette crisesanitaire. Des confinements stricts ont été annoncés, et l’ensemble du personnel portuairetravaille à seulement 50% des effectifs. Ce déficit en main d’oeuvre ralentit fortement lesactivités portuaires et impacte les rotations navires. Nous sommes donc confrontés à despénuries d’équipement, les espaces à bord des navires sont très limités, et les transit Time nesont plus respectés. D’autre part, l’engorgement ayant eu lieu dans le Canal de Suez en Juillet dernier fut unévénement additionnel qui a favorisé ce ralentissement mondial. Plus de 22000 TEUs sont restésbloqué à bord du navire Evergreen pendant plus de 6 jours. Ce passage stratégique transiteenviron 10% du commerce mondial, et accueil plus de 19000 navires en 2020.

Suspensions of Port Activity in China

L’arrivée du variant Delta accentue également ce phénomène et crée d’importantes agitationsnotamment en Chine. En effet, plusieurs provinces Chinoises, notamment Yantian, portstratégique en Chine, fut victime d’un cluster entrainant la suspension de l’activité portuaire. Unconfinement strict de la population a été annoncé par le gouvernement chinois. Ces dernièresdirectives ont entraînés une accumulation de conteneurs sur les quais, l’annulation de plusieursescales, et beaucoup de retards navires ont été annoncés. Les armateurs cherchent dessolutions compensatoires pour limiter l’afflux des navires dans les ports afin de ne pas subir unnouvel encombrement.

L’ensemble des affréteurs sont à bout à souffle quant à l’obtention d’un conteneur ou d’unespace à bord des navires. Les effets du variant se propagent également en Malaisie, qui faitactuellement l’objet d’un confinement sévère. L’Indonésie est au bord du gouffre, et la situationn’est pas près de s’améliorer en Thaïlande. Ce 11 Août dernier, le troisième port international, Ningbo-Zhoushan est quasiment à l’arrêt suite à la détection d’un cas positif à la Covid-19. À noter que plus de 25% du fret transite par ce port principal. Ces dernières informations fontcraindre le prolongement de cette crise qui n’a auparavant jamais existé.

Article: “La Crise du Transport Maritime – Situation Inédite du Transport International” (Bolloré Logistics France – 25th August 2021)